http://www.cluber.inter-systeme.ca/index.html


Construire son  système solaire. AIR

Un système de capture AIR est aussi simple a construire. Son rendement est presque égal a celui de l`eau.
Ce rendement dépend essentiellement du type de capture et de stockage.
On peut s' inspirer des systèmes a circulation d'eau. Des tuyaux de tôle galvanisée du type utilisé en chauffage domestique sont faciles a se procurer, faciles a installer. Des coudes, des T, des raccords, sont disponibles facilitant l'installation. D'autres solution simples aussi...


Sur l'installation de gauche nous utilisons des tuyaux en tôle de 5 pouces de diamètre (12,7cm).
Nous effectuons quelques va et viens a l'aide de coudes, de T ou de U. 
Ces tuyaux sont peints en noir.
L'air froid poussé par un ventilateur arrive par le bas et est récolté vers le chaud et dirigé soit vers le stockage de masse (roches) ou la pièce a chauffer.
Un panneau de 1 X 2m environ suffira a chauffer une pièce de 3 X 4 mètres environ.
Un rapport de 1 à 4 est généralement accepté soit, 1 mètre carré de surface solaire, 4 mètres carrés de surface.
Le volume déplacé sera d'au moins 1,5 fois par heure soit : 
Pièce 2 m X 4 m X 2,5 m de haut = 20m3
Donc votre ventilateur devra assurer un volume d'air déplacé de 0,33 mètre cube par minute.
Un petit ventilateur de 75 a 100 watts sera requis.
Cette méthode peut être utilisée pour un chauffage direct. 
Lors de chauffage par stockage, vous devrez tenir compte du volume de roches qui stockent la chaleur.
Ce rendement est de : 38 BTU par pied cube
En métrique : 33.803 calories par 0,1 m3.
Le rendement stockage par roches est de 0,27 par rapport au stockage eau. Base 1,00

 












Une autre possibilité est d`utiliser des tuyaux de section carrée ou rectangulaire.
Le principe demeure le même que précédemment.
De la tôle galvanisée de ferblantier est utilisée.
Cette tôle se façonne facilement. 
Faites appel au besoin a un professionnel.
Le renvoi d`air entre chaque section tubulaire est assuré par deux angles de 45 degrés qui permettent a l'air de circuler avec le moins possible de tourbillons. 
Idéalement une courbe en demi-lune si vous en avez la possibilité.

 










Une autre méthode est l'utilisation de tôle ondulée de métal généralement utilisée pour la couverture légère de toits.
Ce type de tôle se détaille en différente grandeurs et épaisseurs.
Compte tenu que nous s'avons qu'il n'y a que très peu de contraintes mécaniques nous pouvons utiliser de la tôle mince.

 

 

 





Le contrôle électronique soit de ventilateur (système a air) ou de pompes (système a eau) sera le plus simple possible. Ci-dessous un schéma de principe très simple.
Un circuit intégré commun est utilisé en comparateur. Deux thermistances mesurent les nveaux de chaleur du panneau et de l'intérieur. Un potentiomètre ajuste les différences de niveaux température, environ 10 degrés de différence sont nécessaires. La sortie du circuit intégré commande un petit relais qui a son tour commande soit un ventilateur ou une pompe suivant le principe AIR ou EAU choisi.


RENDEMENT. Il est toujours intéressant de connaître le rendement d'un système. Le tableau ci-contre est adapté de diverses sources en prenant pour acquis un rendement de 1000 watts/m2/heure a midi heure solaire. Le tableau en première page (solaire1) vous donne une bonne idée de ce qui se passe DANS le panneau solaire qu'il soit AIR ou EAU.

SOURCES. Sources infos et adaptation française lorsque requis. 
- Direct Use of Sun's Energy, Farrington Daniels, Yale University Press
- Solar Energy Labs, Wisconsin University.
- Energie Solaire Photovoltaique, Ellipses Editions, Paris
- Solar Energy International (SESCI)
- ADEME
- Thermal Heating, G. Thomasson in "How to Energy, Hoover et Son
publishers, New York "
- Ministère de l'Énergie du Canada
- Ministère des Ressources Naturelles, Québec
- Expériences personnelles de 1975 à 1990 environ. Etc, etc





Exemples de deux réalisations ou expérimentations.

 

 

 


 








Retour à la page principale

Club ER, Québec, Canada.